top of page
  • Photo du rédacteurFabry Serrurerie

Réglementation du métier de serrurier en Belgique : ce que vous devez savoir

En Belgique, le métier de serrurier n’est pas réglementé. Pour éviter les abus et les problèmes, la profession est cependant encadrée par un article de loi. Fabry Serrurerie, serrurier à Vottem, vous éclaire sur ce métier passionnant.

Comment se former au métier de serrurier ?

Pour devenir serrurier en Belgique, il est nécessaire de suivre une formation en alternance dans un établissement comme l’IFAPME ou l’EFP. L’élève apprend à construire, réparer, monter, démonter les serrures, à travailler le fer, mais aussi à gérer son entreprise. Les cours comprennent entre autres du dessin technique, de la gestion, mais aussi de la théorie et de la technologie. Objectif : travailler sur les fermetures intérieures et extérieures des bâtiments dans le respect des clients, des lois et de la déontologie.

Serrurier, un métier mal encadré ?

À ce jour, rien ne permet de faire la différence entre un serrurier honnête et un serrurier peu scrupuleux. Et pour cause, tout le monde peut se prétendre serrurier en Belgique. En 2016, pourtant, une proposition de loi a vu le jour pour encadrer la profession et fournir un cadre légal pour les entreprises de serrurerie. Objectif : ne laisser que les entreprises détentrices d’un agrément exercer sur le marché. En effet, la proposition de loi prévoyait une obligation pour les serruriers d’obtenir un agrément du ministre de l’Intérieur pour une période de 5 ans renouvelable.


Il existe également un code de conduite émis par le ministère de l’Économie. À défaut d’encadrement légal, il permet aux consommateurs de se tourner vers un serrurier ayant accepté de se soumettre à certaines obligations comme :

  • l’explication des conditions de vente et des tarifs ;

  • les conditions des interventions urgentes ;

  • les prix des heures de travail, des déplacements, des techniques éventuelles ;

  • l’établissent d’une facture pour chaque intervention ;

  • ne pas abuser de la faiblesse des personnes âgées, des personnes en situation de handicap ou des personnes défavorisées.

La liste des signataires du code de conduite du serrurier mise à jour en février 2022 est disponible ici.



Comment choisir un bon serrurier ?

Lorsque vous cherchez un serrurier compétent pour résoudre un problème de serrurerie, il est important de prendre en considération certains critères afin de choisir le bon professionnel. Il est essentiel de choisir une entreprise de serrurerie qui possède une grande expérience en matière d’ouverture de porte. Si vous avez besoin d’un dépannage, d’une installation ou d’une réparation de serrure, vérifiez que l’entreprise de votre choix propose ces prestations.


Un autre élément à prendre en considération lors du choix d’un serrurier professionnel est le type de serrures qu’il est en mesure de travailler. Les serrures sont disponibles dans diverses marques et dans divers modèles, et chaque serrurier peut ne pas être capable de travailler avec toutes les marques de serrure.


Enfin, rien de mieux que le bouche-à-oreille. Choisissez un serrurier expérimenté et reconnu pour son savoir-faire et n’hésitez pas à demander des recommandations dans votre entourage. Pour éviter les frais cachés, demandez un devis. Prêtez également attention au service client. Un serrurier courtois, rapide, talentueux et aux bonnes recommandations est souvent gage de qualité.


Pour tous vos besoins de serrurerie, contactez votre serrurier de confiance à Vottem, Fabry Serrurerie.

Comments


bottom of page